Tarif Bleu, Tarif Jaune, Tarif Vert : décryptage des options tarifaires pour les entreprises

tarif edf

Publié le : 30 janvier 20245 mins de lecture

Seul le tarif bleu est en vigueur pour les professionnels, et ce, depuis décembre 2015. Avec la suppression des tarifs jaune et vert, chaque entreprise souscrit une offre de marché. Le prix de ladite offre est fixé librement par chaque fournisseur. Il n’existe pas de contrats standardisés pour ces profils. Au moment de la comparaison, il faut tenir compte des coûts de l’abonnement et du kWh. À cela s’ajoutent le montant des frais de résiliation et la qualité du service client.

Tarif Bleu EDF Pro

Suite aux recommandations de la CRE, le tarif EDF Pro est fixé par les Pouvoirs Publics. En effet, les autorités déterminent le prix du kWh et le montant de l’abonnement. Le Tarif Bleu est pratiqué par les entreprises locales de distribution et EDF. Il correspond au prix réglementé de l’électricité pour les professionnels avec une puissance de compteur de 3 à 36 kVA. Il s’agit, par exemple, des petites sociétés, des commerçants, des artisans … Selon leur utilisation de l’électricité, les clients professionnels choisissent entre deux options tarifaires :

• Option base : le coût du kWh reste identique durant toute la journée.

• Option HP / HC : le tarif du kWh varie en fonction de l’heure. Il est respectivement 20 % plus cher et 8 % moins élevé pendant 8 et 16 heures (HP et HC).

Le plus souvent, les heures creuses s’étalent du début d’après-midi à la nuit. HP = Heures pleines. HC = Heures creuses. Si un professionnel souhaite souscrire une offre au Tarif Bleu, il doit attester de son éligibilité aux conditions par voie électronique. Il porte la responsabilité du respect des critères pour son contrat.

Tarif Jaune EDF Pro

Ces tarifs de l’électricité concernent les sites avec une puissance souscrite de 37 à 250 kVA. Il existe deux types de compteurs : • Le compteur électronique (PME-PMI ou CJE) : c’est le modèle le plus répandu sur le marché. Le dépassement de puissance est autorisé, avec une facturation horaire du client. Une disjonction est impossible.

• Le compteur électromécanique (CJM) : aucun dépassement n’est autorisé. Contrairement au précédent, ce type de compteur peut disjoncter. Dans sa gamme « Contrat garanti », EDF Entreprises propose les offres Matina, Estivia, Pack Performance. La gamme « Contrat expert » regroupe les formules suivantes : Prix indexés, Tarifs fixes et Courbe de charge. Deux options tarifaires sont disponibles : base et EJP. La première possède 4 ou 5 postes horo-saisonniers, en fonction de la version d’usage souscrite (longue ou moyenne utilisation). Citons HPE, HCE, HPH, HCH et HP. Les heures estivales sont plus coûteuses que celles d’été. Les heures creuses sont moins chères que les horaires pleins. De son côté, la seconde option dispose de 4 postes horo-saisonniers pour la souscription d’une version d’usage (longue utilisation). Elle comporte : HH, HPE, HCE et PM. HPE = Heures pleines d’été. HCE = Heures creuses d’été. HPH = Heures pleines d’hiver. HCH = Heures creuses d’hiver. HP = Heures de pointe. HH = Heures d’hiver. PM = Heures de pointe mobile.

Tarif Vert EDF Pro

Le tarif vert s’adresse aux groupes industriels ou aux consommateurs finaux dont les sites sont alimentés en haute tension. De manière générale, ces sites possèdent des compteurs électriques avec une puissance supérieure à 250 kVA. Les profils peuvent souscrire au « Contrat Engagement Capacité », pour une durée de 1 à 2 ans. Avant de signer un contrat chez un opérateur, il est recommandé d’utiliser un comparateur. Celui d’opera-energie.com est l’un des meilleurs. Une telle offre convient aux entreprises souhaitant bénéficier d’une rémunération sur leur capacité d’effacement. Ce dispositif permet de profiter d’avantages financiers, à condition de soutirer moins d’énergie au réseau en cas de forte demande nationale. Les professionnels déclenchent leurs effacements de 7 h à 20 h en semaine, sur des formats de 2 h à 13 h. Ils passent sur des groupes électrogènes ou réduisent leurs activités. Divers profils sont disponibles dans la classification « Tarif Vert », chacun se distinguant par une puissance de compteur :

• A3 : les puissances de compteur oscillent entre 250 et 3 000 kW.

• A8 : le tarif A8 concerne les puissances actives de compteurs de plus de 3 MW. Son évolution dépend de 8 postes horo-saisonniers.

• B : alimentation des sites en haute tension (63 ou 90 kV) et puissances de compteurs de 10 à 90 MW.

• C : alimentation des sites en haute tension par un courant de type C et puissances de compteurs supérieures à 40 MW.

Les étapes d’une consultation avec un courtier en électricité ou gaz pro : Ce que vous devez savoir
Construction neuve : réduire sa consommation d’énergie

Plan du site