Les techniques d’isolation industrielle des tuyaux

Isolation industrielle des tuyaux

Les déperditions de chaleur comptent parmi les principaux facteurs à l’origine d’une hausse de la consommation d’énergie. Pour éviter de grever le budget de son entreprise, le calorifugeage industrielle des tuyaux est une option des plus intéressantes. Prisé des professionnels de l’industrie et du tertiaire, ce procédé assure une isolation thermique optimale et permet d’agir en faveur de l’environnement.

En quoi consiste le calorifugeage de la tuyauterie industrielle ?

La calorifugation est une technique d’isolation couramment usitée dans les secteurs de l’industrie, du tertiaire, mais aussi par les particuliers qui désirent un habitat passif. Grâce à l’emploi d’un matériau calorifuge, les canalisations d’eau chaude et autres tuyaux sont thermiquement isolés. Les déperditions de chaleur sont ainsi considérablement réduites et le budget alloué à l’énergie durablement soulagé. Dans l’industrie ou le tertiaire, la méthode pour calorifuger des tuyaux est la même. Elle consiste en la mise en place d’une coquille de laine de roche qui est ensuite recouverte d’une feuille en aluminium ou en PVC. Pour les finitions, certains professionnels emploient aussi une tôle en inox ou Isoxal. En fonction du type de tuyauterie installé, les calorifugeurs recourent à des coudes spécifiques, des rivets, voire des manchons. Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous ici pour obtenir un supplément d’information sur l’isolation industrielle des tuyaux.

Quels sont les avantages d’une tuyauterie isolée ?

L’isolation de la tuyauterie ainsi que du système de chauffage d’une usine est un point à ne pas négliger pour éviter les risques de déperditions thermiques. Procéder au calorifugeage des tuyaux apparaît comme la meilleure solution pour réduire significativement sa facture énergétique. Cette opération permet également de faire un investissement sur le long terme. Grâce à la calorifugation industrielle des tuyaux, la performance énergétique de votre entreprise est optimisée et les coûts réduits. De plus, calorifuger les tuyaux est une opération gratuite pour les industries. Dans le cadre des travaux liés à une rénovation énergétique des locaux, l’isolation industrielle des tuyaux est en effet subventionnée par les CEE ou Certificats d’Économie d’Énergie. D’après diverses études réalisées, la calorifugation permet de réaliser pas moins de 10 % d’économies d’énergie chaque année et préserve efficacement les tuyaux contre les risques de détérioration dus au gel. Cette technique d’isolation offre aussi la chance aux professionnels de se lancer dans une démarche responsable et écologique de développement durable.

Isolation industrielle des tuyaux : quelles sont les différentes normes à respecter ?

De la pétrochimie à l’industrie agro-alimentaire, toute entreprise recourant à un système de tuyauterie industrielle sera assurée de faire des économies d’énergie en calorifugeant son installation. Pour une isolation de la tuyauterie qui offre toutes les garanties en termes de sécurité et de performance, il est toutefois indispensable de respecter plusieurs normes. Les calorifugeurs agréés utilisent des matériaux isolants de qualité qui satisfont à la réglementation en vigueur sur les isolants thermiques. Ils respectent également les cahiers des charges relatifs à la norme anti-feu. L’isolation industrielle des tuyaux fait ainsi partie intégrante de l’opération BAT TH 106 et BAT TH 119. Elle est de fait entièrement gratuite. La calorifugation d’une partie ou de la totalité d’une tuyauterie industrielle doit aussi permettre de contrôler le bon respect de la norme NF EN 12 828. Cette dernière permet de déterminer si la classe d’isolation thermique industrielle ou tertiaire d’une installation de chauffage est équivalente ou supérieure à 3.

La composition et la fabrication des granulés de bois