Le bilan carbone en entreprise : Identifiez les opportunités d’amélioration

Bilan carbone entreprise

Publié le : 19 juillet 20236 mins de lecture

Votre entreprise souhaite faire sa part et s’engager dans une démarche responsable qui vise à réduire son impact environnemental ? Afin que vos actions aient des répercussions positives, vous pouvez commencer par comprendre comment fonctionne à ce jour votre entreprise. Quelle est sa consommation d’énergie et comment la réduire ? Voici quatre pistes de réflexion qui peuvent vous aider.

Piste n°1 : réaliser un audit pour faire le point sur la consommation énergétique de son entreprise

Connaissez-vous la consommation énergétique réelle de votre entreprise ? Vous recevez chaque mois la facture qui récapitule ce que vous avez consommé, mais vous ne savez probablement pas à quoi cela correspond. Quels sont vos postes de dépenses concrets ? Si vous souhaitez entamer une démarche de transition énergétique réussie, il convient de faire un bilan carbone personnalisé. Cet audit permet de déterminer tous vos postes de dépenses, notamment ceux qui sont importants et sur lesquels vous pourriez économiser de l’argent. À terme, le but est de réduire vos émissions de CO2 et de ne plus gaspiller toute cette énergie. Qui contacter ? Le courtier en énergie est un spécialiste de l’empreinte carbone des entreprises. Il réduit la facture d’électricité et de gaz de ses clients en analysant leurs postes de dépenses et fournit à la fin de son audit des préconisations pour optimiser le fonctionnement de chaque entreprise. Renseignez-vous également auprès de votre fournisseur d’énergie, afin de solliciter l’expertise d’un conseiller en efficacité énergétique.

Piste n°2 : effectuer des travaux de rénovation énergétique du bâtiment

Vous n’êtes pas censé ignorer que la rénovation thermique des bâtiments, notamment ceux du secteur tertiaire, est un enjeu principal en termes de réduction de la pollution. Plus de 25 % des émissions de gaz à effet de serre sont générés par le secteur du bâtiment ! De ce fait, des travaux de rénovation sont souvent nécessaires, surtout lorsqu’ils concernent les bâtiments anciens (construits avant 1948). Ces derniers présentent généralement de fortes déperditions thermiques, qui peuvent être mises en évidence par un audit. La mauvaise isolation des murs et de la toiture en est par ailleurs souvent la responsable. Pour limiter la déperdition thermique de vos locaux et retrouver un certain confort, que ce soit en été ou en hiver, vous pouvez être amené à effectuer des travaux au niveau de l’isolation, du chauffage ou encore de la ventilation. Votre budget est cependant restreint ? Gardez à l’esprit que l’État s’engage à financer une partie des travaux énergétiques en accordant une aide financière aux entreprises qui en ont besoin. Il suffit de vérifier si vous êtes éligible ou non à ce genre d’aide.

Piste n°3 : mettre en place un projet d’autoconsommation de l’électricité

Parmi les autres pistes d’amélioration que vous pouvez explorer pour faire baisser le bilan carbone de votre entreprise, il y a la possibilité de passer à l’autoconsommation. Pour rappel, il s’agit de profiter directement de l’électricité que l’on produit, voire de vendre le surplus, grâce à l’installation de panneaux solaires sur le toit de son bâtiment. Deux façons de procéder existent : l’autoconsommation individuelle et l’autoconsommation collective. Dans le premier cas, l’entreprise installe ses propres panneaux solaires sur le toit de son entreprise tandis que dans le deuxième, plusieurs entreprises se regroupent pour financer ces panneaux et produire leur énergie. L’investissement de panneaux solaires représente un coût assez élevé. Néanmoins, si les entreprises qui ont un petit budget veulent améliorer leur performance énergétique en réduisant leur facture, cette alternative demeure intéressante. Consommer sa propre production d’électricité revient à favoriser le circuit court et les énergies renouvelables, ce qui est un bon début pour entamer une transition énergétique concrète.

Piste n°4 : sensibiliser en interne concernant la nécessité de réduire l’empreinte carbone de l’entreprise

La volonté d’économiser de l’énergie doit idéalement se ressentir à toutes les échelles de votre entreprise, afin que cette démarche soit durable. C’est pour cela qu’il est également nécessaire de sensibiliser vos collaborateurs à cette transition. Impliquez-les, écoutez leurs suggestions, car certains se sont peut-être renseignés à ce sujet pour leurs projets personnels et pourraient vous guider. Sur le site web de ce courtier en électricité et gaz naturel pour les professionnels et les entreprises, opera-energie.com, vous trouverez des ressources à partager telles que des fiches pratiques. La réflexion collective est importante pour mettre en place des actions visant à limiter l’empreinte carbone de l’entreprise. Parmi les leviers d’action à ne pas négliger, il y a la manière dont les employés utilisent la lumière et le chauffage (baisser d’un ou deux degrés les radiateurs, ne pas laisser des pièces allumées inutilement). Quant aux appareils électroniques, il convient de ne pas abuser du mode veille et de penser à bien éteindre les ordinateurs une fois la journée terminée ou de se déplacer plutôt que d’envoyer un mail avec une pièce jointe qui pèse lourd. Ces éco-gestes simples sont l’affaire de tous !


Le futur du chauffage durable : Découvrez les chaudières à granulés
Climatiseur réversible : Les avantages d’une installation pour un confort toute l’année

Plan du site