Isolation thermique et économies d’énergie

L’isolation thermique permet une bonne acclimatation à l’intérieur d’un habitat. Cela aide à réduir les pertes de chaleur et à tempérer l’atmosphère dans une habitation même durant les périodes de grande froideur. L’isolation permet aussi de limiter la consommation énergétique d’un bâtiment grâce à l’utilisation de matériaux isolants.

L’isolation thermique et l’économie d’énergie en matière de chauffage

Les isolants thermiques figurent parmi les solutions permettant de limiter la consommation d’énergie d’un bâtiment. Ils contribuent à la réduction de la quantité d’énergie nécessaire pour le chauffage de l’habitation. D’après les études effectuées par les spécialistes, les maisons qui ne disposent pas de système d’isolation ont une consommation énergétique élevée. Dans une construction non isolée, les déperditions énergétiques ont lieu à travers le toit, les combles, les murs et les planchers. En installant des isolants dans ces parties de l’habitation, on peut diminuer considérablement les déperditions d’énergie et ainsi optimiser l’isolation dans la maison. Cela permet une isolation à énergie positive comme dans le cas des maisons BBC.

Des aides financières à collecter

L’État accorde plusieurs aides financières aux propriétaires de maison effectuant des travaux d’isolation dans leur habitation. Ces subventions ont été mises en place dans le but de permettre au plus grand nombre de ménages à procéder à ce concept écologique. Certaines d’entre sont cumulables. Parmi ces aides, on peut citer les subventions de l’Anah et le crédit d’impôt développement durable. Toutefois, sachez que près de 60% des énergies consommées dans un logement proviennent du chauffage. En isolant certaines parties de l’habitation, il est bien possible de faire une économie d’énergie. Cela aide à limiter les dépenses énergétiques en matière de chauffage et de climatisation. En conséquence, en plus de rencontrer une réduction de la consommation énergétique, les ménages se voient leur facture allégée. Ils contribuent aussi à la protection de l’environnement.

Un investissement dans le long terme

L’utilisation des matériaux d’isolation thermique à l’intérieur d’une habitation constitue un investissement rentable à long terme étant donné qu’en France les charges relatives au chauffage et à la climatisation représentent près de la moitié (ou plus) des dépenses énergétiques. En outre, sachez que l’isolation thermique d’un bâtiment ne requiert pas beaucoup d’entretien. De plus, la plupart des matériaux sont durables et résistants (comme le cas du polystyrène). Ainsi, même si le coût de l’investissement pourrait sembler élevé au début, cela sera compenser par l’économie future à procurer sur les factures d’énergie. D’ailleurs, dans certaines régions de la France, l’État peut accorder jusqu’à 65% du coût des travaux. Pour les ménages ayant de faibles revenus, cela pourrait même être financé à 100%.

La technologie de stockage d’électricité d’origine renouvelables
Eco-habitat vers l’auto-consommation avec la technologie d’auto-production