Quels sont les différentes technologies d’isolation thermique des éco-habitats ?

Les éco-habitations agissent sous le respect de l’environnement. Elles ont été établies suivant un concept permettant de limiter l’effet de serre et de réduire l’émission de gaz carbonique. Les maisons écologiques sont aussi dotées d’une performance visant à réduire la consommation énergétique. Concernant la technologie d’isolation thermique d’une éco-habitation, en particulier, il existe plusieurs déclinaisons.

Les Fibres Vitreuses Artificielles

Les Fibres Vitreuses Artificielles (FVA) sont d’origine minérale. Elles sont utilisées pour l’isolation d’une maison écologique. Ces fibres sont à associer avec d’autres matériaux pour optimiser l’isolation phonique et acoustique d’une habitation. Parmi les FVA les plus connues, il y a les laines. Celles-ci font preuve d’une bonne isolation thermique. De plus, elles permettent de lutter contre l’amiante qui est responsable de plusieurs pathologies, notamment le cancer du poumon. La laine de verre a l’avantage d’être plus légère. Toutefois, elle n’est pas plus efficace que la laine de roche en matière de rétention de chaleur lorsque les températures tendent à baisser en hiver. D’ailleurs, la laine de roche est réputée pour sa grande résistance au feu.

La paille

La paille est aussi une solution efficace qui aide à réduire les pertes d’énergie. Elle est dotée d’une meilleure qualité d’isolation. La paille peut être directement insérée aux murs d’une habitation. La paille de lavande, en particulier, est destinée à l’isolation des combles ou en remplissage des ossatures en bois. S’i lest associé à de la chaux aérienne, le béton de paille procure une meilleure performance thermique et mécanique. Il fait preuve d’efficacité en termes de thermorégulation des murs de bâtiments neufs ou anciens. La paille de lavande, de par ses propriétés naturelles, sont également des excellents insecticides. Elle est souvent dans des sacs plastiques au niveau des différents fournisseurs.

Le lin

Parmi les différents matériaux permettant une économie d’énergie dans une habitation écologique, on peut aussi souligner le lin. Cette fibre naturelle possède une meilleure résistance. De plus, elle est très légère. Le feutre de lin est très économique. Il est proposé à moindre coût alors que sa performance est au même rang que celle des autres matériaux. Le lin est également connu pour sa qualité phonique. D’ailleurs, le lin est idéal pour lutter contre les moisissures. Notant également sa meilleure performance en matière de coefficient de conductivité thermique. Recyclable, le lin est aussi un matériau écologique qui favorise le respect de l’environnement. Cette fibre est proposée soit en rouleaux, soit en plaques semi-rigides, soit en feutres, soit en bandes.

L’énergie à la maison : les technologies d’une consommation intelligente
Comment bien équiper son entreprise d’une solution thermique propre au climat ?