La composition et la fabrication des granulés de bois

Autrement connus sous le nom de pellets, les granulés de bois sont des combustibles utilisés pour le chauffage d’une habitation. Ils sont fabriqués à partir d’une technique spécifique dans le but d’avoir des blocs solides prêts à l’emploi. Plusieurs étapes sont donc à suivre pour créer des granulés de bois.

Le processus de fabrication des pellets

La fabrication du granulé suit un schéma standard et automatisé. Après la collecte des bois, on procède à leur broyage dans un silo à sciure. Ensuite, il convient de sécher des bûches broyées par le biais d’une chaudière biomasse ou une machine à fabriquer des granulés de bois. Pour cela, il est aussi possible de combiner celle-ci avec une centrale de cogénération afin de permettre une production d’énergie. La suite des étapes sont el séparateur cyclonique, le criblage fin, la production des granulés, le refroidissement, le tamisage, le stockage et le dépoussiérage définitif. Une fois les étapes de fabrication achevées, il convient d’effectuer le chargement en vrac des pellets dans des camions. Notant que les particules fines non conformes peuvent rajoutés au mélange en tant que matières premières.

Des normes à respecter

Afin de garantir une combustion optimale, les pellets de bois doivent respecter certaines normes. Ces standardisations concernent le mode de fabrication des granulés. Il s’agit de la norme européenne relative au chauffage au bois EN 14961-2. Ces normalisations concernent à la fois la quantité et la qualité des granulés. Il faut, par exemple, veiller à ce que le taux de cendres ne soit pas trop élevé pour éviter le gaspillage de combustible. Une grande masse de cendres risque également d’endommager l’appareil de chauffage. Outre le taux de cendres, il faut aussi vérifier le taux de fines, la dureté du combustible et le taux d’humidité.

Les certifications

Hormis ces normes, il y a les certifications, à savoir DIN et ENplus A1. Ces certifications mettent aussi l’accent sur la conformité du processus de fabrication et des caractéristiques des granulés produits. La qualité des pellets doit être sous la norme européenne. Chaque usine productrice est libre de choisir de choisir les normes pour lesquelles elle souhaite décrocher une certification. Notant que toutes les certifications requièrent une même exigence sur les caractéristiques des granulés. La différence réside surtout sur l’entité de contrôle et le mode de communication de la certification. La norme NF, par exemple, qualifie les granulés en trois catégories, à savoir le bois haute performance, le bois standard et le bois de qualité industrielle. Ce dernier est seulement dédié à un usage particulier.

La bio-énergie : le bois de chauffage pour le réchauffement domestique